Comment les sites de fabrication accélèrent-ils leurs inspections avec l'imagerie acoustique ?

RÉDUIRE LES DURÉES D'INSPECTION JUSQU'À 90 %

Sur la plupart des sites, les systèmes à air comprimé sont un des postes de coûts électriques les plus importants. C'est pourquoi il est aussi important de détecter les fuites d'air comprimé et les défauts d'équipement aussi vite que possible afin de résoudre ces problèmes immédiatement. Mais détecter des fuites d'air à l'aide des méthodes d'inspection traditionnelles, telles que les bulles d'air dans l'eau savonneuse, n'est pas simple et prend beaucoup de temps.

La plupart des fuites créent des turbulences qui à leur tour génèrent des ultrasons. Une caméra thermique acoustique, comme la FLIR Si124, détecte la source de ces sons et superpose ce « point chaud » sur l'image d'une caméra visuelle en temps réel. En générant une image de la source sonore, nous pouvons améliorer l'inspection des ultrasons d'environ 90 %. Les inspecteurs peuvent également scanner rapidement de grandes zones avec la caméra tout en restant à une distance de sécurité adaptée, sans avoir à toucher les machines ni fermer les lignes. La FLIR Si124 voit au travers des bruits de fond habituellement présents dans les environnements industriels afin de produire une imagerie précise. En écoutant, reconnaissant, analysant les ultrasons, et finalement, en comprenant ce que signifient les différents sons, une caméra acoustique permet aux opérateurs de détecter instantanément et précisément la source d'une fuite d'air.

2.jpg
La FLIR Si124 est idéale pour détecter les fuites dans les lieux complexes et difficiles d'accès.

En adoptant une caméra thermique dans le cadre d'une routine de maintenance prédictive, les professionnels peuvent identifier rapidement les problèmes, réduire les coûts superflus et préserver le bon fonctionnement des opérations de fabrication.

QUANTIFICATION INTELLIGENTE DES FUITES ET ANALYSE DES COÛTS

Tout microphone à ultrasons standard peut localiser des fuites d'air si les niveaux de pression sonore émis sont assez forts. Mais si l'utilisateur n'est pas
formé en acoustique, utiliser ce genre d'appareils sans être capable d'aucune analyse ne fournira pas les résultats nécessaires à des prises de décision éclairées en matière de maintenance. Historiquement, convertir les fichiers sonores en estimations sur la taille des fuites et sur les coûts associés implique l'utilisation de tableaux ou d'algorithmes complexes. La FLIR Si124 élimine ce problème en effectuant des analyses simples avec une formation minimale.

3.jpg
Boucher les fuites d'air comprimé détectées avec la FLIR Si124 peut permettre aux fabricants d'économiser des dizaines de milliers d'euros en coûts électriques chaque année.

La Si124 est un outil intelligent qui offre des analyses intégrées sur la taille et le coût des
fuites. Cela permet à une installation d'estimer rapidement et facilement les dépenses énergétiques annuelles qui découlent des fuites d'air comprimé ou de vide.

Une fois les images capturées avec la Si124, la caméra les enregistre automatiquement dans le service Cloud FLIR Acoustic Camera Viewer via Wi-Fi. Les utilisateurs peuvent alors consulter les images enregistrées pour des analyses approfondies, générer des rapports pour les audits sur les fuites d'air et effectuer facilement des analyses détaillées.

La caméra est simple à configurer et peut être connectée directement au réseau Wi-Fi de l'usine.

FILTRE LES BRUITS DE FOND

4.jpg
Trouver la fréquence optimale dans un environnement bruyant.

Les fuites d'air comprimé génèrent des sons à large bande qui vont des fréquences audibles aux ultrasons. En raison des différents niveaux de bruits de fond des installations de fabrication industrielle, il est quasiment impossible d'entendre une fuite d'air en utilisant uniquement l'ouïe. Généralement, le bruit de fond interfère moins à haute fréquence, et les fuites d'air sont plus faciles à détecter dans des fréquences allant de 20 à 30 kHz. La plage de fréquences de la FLIR Si124, qui va de 2 à 31 kHz, est optimisée pour détecter les plus petites fuites à très grande distance.

En comparaison avec des détecteurs à ultrasons standard, on peut avoir l'impression que les fuites d'air émettent uniquement des fréquences d'ultrasons spécifiques, et qu'afin de les détecter, cette plage de fréquences doit être utilisée. Cependant, cela est faux : dans certains cas, ce processus peut être bénéfique, mais dans d'autres, il peut gêner la sensibilité de la détection. La fréquence utilisée la plus adaptée à la détection dépend de plusieurs facteurs. Il n'en reste pas moins que le bruit de fond peut interférer. Dans ces cas, l'appareil doit pouvoir différencier les sources sonores qui ressemblent à une fuite des autres sources sonores. La plupart des caméras acoustiques du marché actuel requièrent que l'utilisateur filtre manuellement tout bruit perturbateur à l'aide de curseurs permettant de choisir la gamme de fréquences. Cette approche laborieuse et chronophage accroît considérablement le risque que de nombreux problèmes ne soient pas détectés.

5.jpg
Un exemple de perte de plage de détection sur différentes fréquences.

La FLIR Si124 emploie une autre approche : elle détecte automatiquement les schémas sonores qui ressemblent à ceux des fuites d'air et supprime les bruits perturbateurs pour les sources sonores uniques et multiples à l'aide des filtres IA intégrés. En d'autres termes, c'est la caméra qui reconnaît si le son ressemble à une fuite d'air ou à un bruit de fond, pas l'utilisateur.

6.jpg
La FLIR Si124 peut détecter les fuites de gaz comprimé tant qu'il y a assez de différence de pression (le psi minimum est une bonne valeur approximative).

Pour détecter des sources sonores à très hautes fréquences, la caméra acoustique doit être équipée de nombreux micros, de préférence proches les uns des autres. Sinon, des problèmes de repliement de spectre auront lieu, générant des résultats erronés et des sources sonores affichées aux mauvais endroits. Il est tentant d'inclure une prise en charge des hautes fréquences dans la caméra acoustique à des fins marketing, car plus les chiffres sont élevés, plus l'attrait sur les utilisateurs est important. En réalité, utiliser des fréquences trop hautes n'apportera aucun avantage, mais au contraire, altèrera les performances.

LA PRÉCISION SANS EFFORT

7.jpg
Cette figure montre comment le nombre de micros a un impact sur la capacité à « voir » les problèmes. Avec 124 micros, la Si124 permet à l'utilisateur de voir facilement deux pics sonores générés par une fuite au lieu d'un seul pic avec une caméra qui utilise 32 micros uniquement.

Dans l'imagerie acoustique, le nombre de micros que possède la caméra joue un rôle crucial. Généralement, plus le nombre de micros est élevé, meilleure est la performance acoustique. Les caméras acoustiques utilisent souvent des micros de type MEMS (microsystèmes électromécaniques) qui offrent des performances et une stabilité de qualité, et une faible consommation d'énergie, tout en étant compacts. Les micros MEMS peuvent généralement détecter les sons forts (habituellement supérieurs à 120 dB(A)), mais ils peuvent également avoir un niveau de bruit propre élevé, ce qui signifie qu'un seul micro ne peut pas détecter les niveaux sonores les plus bas, mais que ce niveau de bruit propre peut être éliminé en associant le signal de plusieurs micros. Doubler le nombre de micros supprime environ 3 dB de bruit. Par conséquent, la sensibilité de détection des sons faibles peut être améliorée en multipliant le nombre de micros.

8.jpg
Avec la FLIR Si124, les sites de fabrication peuvent réduire la durée d'inspection des fuites d'air comprimé et de vide jusqu'à 90 % sans formation étendue.

La FLIR Si124 est équipée de 124 micros, soit deux fois plus que pour les caméras thermiques concurrentes, afin de détecter des fuites d'air aussi petites que 0,016 l/min dans des conditions optimales. Ce niveau de précision est possible grâce aux fonctionnalités leaders du secteur de sensibilité de détection des fuites, de plage de distance et de nombre de micros embarqués de la Si124.

FLIR EST UN FOURNISSEUR DE CONFIANCE DES SOLUTIONS D'AIDE À LA DÉCISION

Les professionnels de la fabrication font confiance à FLIR pour leur proposer des solutions fiables et de qualité qui accomplissent facilement leurs tâches, afin qu'ils aient plus de temps pour se consacrer à d'autres priorités. FLIR a ajouté l'imagerie acoustique à la suite de produits thermiques de l'entreprise afin de permettre aux sites d'effectuer leur travail plus rapidement, plus efficacement et en toute sécurité. La Si124 est également équipée d'un outil de création de rapports simple, mais robuste qui aide les clients à identifier les problèmes et à hiérarchiser les priorités.

Si124.jpg

Pour plus d’informations sur les caméras thermiques ou sur cette application, rendez-vous sur : FLIR.com/Si124

Articles connexes